RECHERCHER

Politique fiscale de la Fédération de Russie

La politique fiscale de la Fédération de Russie est un élémentpolitique financière. Il comprend des mesures économiques organisationnelles et des normes juridiques qui ont un caractère réglementaire. Ces normes et mesures sont adoptées et mises en œuvre par les autorités étatiques (au niveau régional et fédéral), ainsi que par les autorités territoriales.

La politique fiscale poursuit plusieurs objectifs. Parmi eux, il est nécessaire de noter:

  1. Assurer une génération de revenus à part entièrestructure budgétaire de l'Etat. Ces revenus sont nécessaires pour financer les organes du pouvoir d'État et l'autonomie territoriale, en exerçant les pouvoirs et fonctions correspondants.
  2. Assurer la justice sociale dans le processus d'imposition des profits des individus.
  3. Promotion du développement économique durable des activités prioritaires et des petites entreprises et des zones individuelles.

La politique fiscale de la Fédération de Russie est formée etrégional, local et fédéral dans le cadre de la compétence pertinente. Au niveau régional, la structure de l'impact réglementaire est applicable aux paiements légalement attribués aux sujets de l'État, ou dans les limites des taux établis pour les sources de revenus de nature réglementaire.

La politique fiscale de 2012 était axée sursoutenir les entreprises innovantes, principalement dans le cadre du paiement des cotisations d'assurance des fonds hors budget. Il a été proposé d'introduire une période spéciale au cours de laquelle la transition à un taux de 34% serait effectuée par ces entreprises, et des critères clairs pour leur identification seraient développés. Pour la catégorie considérée, le taux devrait rester à 14% pendant une certaine période. Cependant, d'ici 2020, les entreprises innovantes devraient atteindre un taux généralement accepté de 34%. Pour les autres contribuables, le taux a été suggéré de ne pas augmenter à 34%, mais à 32%. Ce chiffre a été obtenu grâce à une réduction de 2% des paiements pour l'assurance maladie obligatoire.

En tant que mesures de soutien à l'innovationil a été proposé d'achever la réforme du système de calcul de la dépréciation fiscale. Il a été suggéré que les groupes correspondants soient formés conformément à la caractéristique fonctionnelle, plutôt que dans les installations, avec une réduction des conditions d'amortissement pour certains types d'actifs fixes. Ceci, à son tour, devrait créer des incitations au renouvellement technologique.

La politique fiscale de la Fédération de Russie prévoyait une réductionune liste des documents nécessaires pour confirmer la légalité de l'utilisation d'un taux de TVA nul par rapport aux exportations. À l'avenir, dans un délai de trois ans, l'équipement éconergétique sera exempté de la taxe sur les biens. En outre, le lancement d'un projet sur l'administration fiscale des entreprises innovantes est envisagé.

Politique fiscale de la Fédération de Russie au stade actueloffre des avantages spéciaux aux entreprises dont les activités sont liées à la science, à l'éducation, à la santé (commerciale et non commerciale), jusqu'à l'adoption d'un taux nul en matière d'impôt sur le revenu. Dans le domaine des déductions pour les bénéfices, il est prévu d'envisager des restrictions sur l'acceptation des pertes des entreprises réorganisées lors des fusions d'organisations. Il prévoit l'adoption de nouveaux règlements sur l'attribution des intérêts liés aux obligations de la dette aux dépenses, ainsi que pour prévenir la sous-capitalisation. Dans le domaine des droits d'accise, il est prévu d'indexer les taux d'accises des produits du tabac, ainsi que l'introduction d'avances sur les déductions pour les boissons alcoolisées.

L'utilisation de la taxe foncière est considérée comme un objectif stratégique. Le projet comprend également des modifications au régime fiscal simplifié.

  • Note: